• Récit n°659 : Moyen-Âge. Découverte.

    Il était assis, dans ce genre de fauteuil en cuir confortable et immense, face à son bureau débordant de paperasses manuscrites et dont l'odeur des feuilles laissait comprendre que ces calepins avaient traversé bien des époques. Le dos courbé, Larkin Grey écrivait dans un de ses nombreux carnets ce qui l'avait marqué récemment:

    " Depuis peu, à l'entrée des villages de la région, les maires et les prêtres font brûler des cadavres humains. C'est devenu une véritable épidémie.", écrivait-il. " J'ai même entendu que les pays des alentours avaient adopté cette pratique."

    Poussé par cette même avidité qui l'avait poussé à commencer ses recherches, l'homme de grande taille, après avoir refermé son vieux carnet poussiéreux, se levait de son siège. Il était résolu à trouver la raison qui poussait les villages à agir de la sorte. Il quittait la pièce où il se trouvait alors avec hâte, jettait un dernier regard sur la femme qu'il convoitait et qui s'était endormie. 
    Il profitait toujours du solstice d'hiver qui lui permettait de fouler du pied le sol extérieur à chaque fois un peu plus longtemps, sans craindre d'ennuis. Ainsi, pour se diriger vers le centre du village le plus proche, il décida de couper par la forêt, rendue encore plus sombre et lugubre par l'obscurité. Le vent, jouant avec les feuilles à moitié mortes des feuillus de ce bois, repoussait tout esprit un tant soit peu craintif.

    « Récit n°658 : Moyen-Âge. Initiation.Récit n°660: Moyen-Âge. L'Eglise. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :